L'Ardéchois, par Pascale D

Trail de l’Ardéchois : Ma barrière horaire, par Pascale Desanois

 

Un trail de l’Ardéchois qui commence au détour d’une conversation (eh oui je sais c’est souvent comme ça !) et qui se confirme dans un échange de mails. Voilà début janvier c’est plié le trail de l’Ardéchois sera au programme pour notre groupe : Pascale Ebner, Muriel Molinier, Nadia Kessous, Philippe et moi.

Trop de boulot qui donne une prépa un peu chaotique et 2 courses intermédiaires, le Trail de Villes Royales (partie2) et le trail d’Auffargis, confirment que le manque de foncier est là. Plus le temps de placer suffisamment de sorties longues dignes de ce nom, et nous nous retrouvons – déjà – vendredi matin pour le départ vers Desaignes. Malheureusement Nadia blessée lors d’Auffargis ne nous accompagnera pas, mais ses sms d’encouragements font bien plaisir. Comme d’habitude ambiance joyeuse dans la voiture et bla bla bla et bla bla bla …. Bref presque la routine quoi J. Une belle journée pour faire la route, et une arrivée tranquille pour récupérer les dossards, s’installer et …. aller manger les pâtes. Ben oui, les fameuses pâtes : c’est peut-être le secret d’une course réussie mais ce n’est pas gage de vitesse du moins pour moi !

Petit déjeuner à 6h30 samedi matin, coup d’œil à la météo qui semble agréable. Au moins nous ne partirons pas sous la pluie. C’est vrai que la prévision météo a fait du yoyo toute la semaine entre orage, pluie, pluie éparse et soleil. Nous nous sommes essayé à la danse du soleil une partie de la semaine, nous verrons bien si nous avons été efficaces ;)